Bretenoux 89.0 Cahors 88.1 Cahors sud 89.0 Cazals 88.8 Figeac 88.1 Gourdon 105.3 Labastide-Murat 104.1 Montcuq 88.8 Prayssac 93.7 Souillac 100.3

Test g88









Où trouvons-nous les finances ?
C’est la question qui se pose le plus fréquemment.

Pour garantir notre indépendance et notre liberté nous ne faisons appel à aucun fond privé.

Pour fonctionner nos associations bénéficient du Fonds de Soutien à l’Expression Radiophonique (FSER), instauré par la loi sur la Liberté de Communication
( http://www.ddm.gouv.fr/rubrique.php3?id_rubrique=40 ).
Ce fond est abondé par une taxe que payent les autres médias audiovisuels sur leurs recettes publicitaires (compensation du fait que nous ne faisons pas de pub).
Cette ressource représente plus de 50 % de notre budget fonctionnement.

Nous bénéficions d’aide à l’emploi de l’État de la Région et du département (35 % du budget)

Nous recevons aussi une petite subvention annuelle de fonctionnement de la Ville de Cahors.

En dehors des subventions et des dons nous n’avons pas de ressources.

Aussi vendons nous des services au prix coûtant à des associations locales quand elles le demandent.

Il y a aussi les cotisations des adhérents.

De plus, nous sommes conventionnés par le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) et nous devons remplir une mission de communication sociale de proximité (http://www.csa.fr/infos/pdf/cta.pdf ).
Cette mission d’intérêt public et notre statut non lucratif nous habilitent à recevoir les dons au titre de l’article L-200-1 du Code des Impôts.