La recomposition des mondes par la Cie Les philosophes barbares

Dernière émission enregistrée à la fête des faucheurs en mars dernier :

Spectacle en déambulation – théâtre de mouvement & de marionnettes – 65 minutes librement inspiré des bandes dessinées d’Alessandro Pignocchi

Des politiciens cherchent désespérément à se débarrasser du pouvoir pour se concentrer sur leurs jardins partagés tandis que des mésanges entrent en politique à coups de cocktail molotov ; un CRS en plein burn out se livre à une équipe de journalistes qui tente, bon an mal an, de comprendre ce qui se passe. A en croire les nombreuses manifestations qui fleurissent un peu partout, une (r)évolution est en cours. Reste à savoir ce sur quoi elle va déboucher.

Imaginez un monde où l’opposition nature/culture serait abolie et où la pensée dominante pencherait du côté de l’animisme. C’est ce type de situations que l’auteur Alessandro Pignocchi dépeint dans ses romans graphiques « juste pour faire rire mes potes », dit-il, et aussi «parce que ça fait du bien d’imaginer des fictions où les changements qu’on voudrait voir dans le monde ont lieu».

De et avec : Glenn Cloarec, Marion Le Gourrierec, Léa Saunal et Martin Votano en alternance avec Nicolas Luboz Auteur : Les Philosophes Barbares Mise en scène : Juliette Nivard Assistante mise en scène et régie : Lucie Vieille-Marchiset Conseils dramaturgiques : Camille Khoury Conception et Construction marionnettes et décors : Jo Smith Assistante construction : Isabelle Buttigieg Costumes et décors: Paola-Céleste Heuer Composition musicale : Stanislas Trabalon Photos : Pierre Acobas et Quevin Noguès

Author: Frederique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *