Manque d’eau aujourd’hui et demain : quelle gestion entre sobriété et innovation ? Table ronde à la fête de l’eau le 6 juin dernierà Brengues : Un événement organisé par Piment Blanc

Les prévisions sont là : les
effets du changement climatique vont entraîner une diminution de
notre ressource en eau de moitié en 2050. Sur un territoire tel que
la vallée du Célé, la question va rapidement se poser de la
quantité et du partage de l’eau. Quels besoins humains va-t-il
falloir privilégier ? Quels usages de l’eau sont à prévoir dans
l’agriculture, l’industrie, le tourisme ? Si de nécessaires mesures
de sobriété semblent s’imposer, des innovations peuvent aussi
contribuer à une meilleure gestion de la quantité.

 

  • Jean Launay – Président – Comité national de l’eau

  • Bernard Laborie – Président – Syndicat de Rivières Célé Lot Médian

  • Joël Trémoulet : Directeur du Syndicat de Rivières Célé Lot Médian

  • Jean-Marie Laporte – Président – Union des Associations Syndicales Autorisées (UASA)

 

 

 

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Author: Frederique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *